Le visage, un véritable détecteur de toxines

La forme du visage permet d’organiser une cure détox sur mesure..

Il ne manque plus qu’une chose pour être capable de mettre en place un cure détox : savoir définir le type morphologique, aussi appelé «tempérament»..

Le tempérament permet effectivement d’éclairer sur l’origine nerveuse ou glandulaire de l’énergie, ainsi que sur les prédispositions individuelles à tel ou tel type d’encrassement, et, de ce fait, à tel ou tel type de pathologie…

*Rappel : Selon Hippocrate (420-370 av JC), le père de notre médecine moderne, les troubles physiques et psychiques sont dus à une accumulation de toxines dans le corps, et selon le type de toxines, tel ou tel trouble peut apparaître…

Pour certains, le tempérament révèle toutefois qu’il est préférable de revitaliser, que le faible potentiel d’énergie est un frein à l’élimination,  qu’une détox pure et dure ferait plus de mal que de bien..

(à noter: en remontant la vitalité, les émonctoires sont plus actifs et les éliminations sont quand même meilleures…)

Cet article vous propose donc d’apprendre à définir le tempérament, et ceci grâce à la forme du  visage.

Cet article est le 8ème et dernier de votre exploration cure détox

 

Vous trouverez les liens des 7 autres articles de cette exploration en bas de page Par où commencer ?

Le potentiel d’énergie se lit sur la forme du visage..

Face aux sollicitations externes et internes, c’est-à-dire aux différents stimuli (physiques, thermiques, psychiques), l’être humain réagit de 2 manières. Soit avec ses glandes endocrines quand son système glandulaire domine..

Les glandes endocrines secrètent des hormones qu’elles déversent dans le sang, selon les besoins physiologiques transmis par l’hypothalamus (qui est le chef d’orchestre de nos fonctions organiques).

Ces hormones atteignent les organes cibles pour en stimuler l’activité

Soit avec son système nerveux quand c’est son système nerveux qui domine.

Le système nerveux est à l’origine de l’influx nerveux (et de ses neurotransmetteurs)..

Si le système glandulaire domine, l’individu a tendance à se dilater : son visage s’élargit, surtout dans la partie inférieure. Son corps est également plus massif, plus épais.

Si le système nerveux domine, l’individu a tendance à se rétracter : visage et corps se resserrent, surtout dans leur partie inférieure, son corps est également plus longiligne.

Rappel : Les hormones et l’influx nerveux sont les moyens d’expression du potentiel d’énergie..

Les 7 types morphologiques et leur potentiel d’énergie..

Dans les 2 schémas suivants, vous pouvez voir au centre le type de référence, il est appelé type Musculaire, c’est un idéal, il n’existe donc pas..

Son visage est un carré parfait.

Ses batteries nerveuses et glandulaires ont un potentiel maximum (100 % d’énergie à elles deux) et ces 2 batteries sont aussi puissantes l’une que l’autre : 50% d’énergie d’origine nerveuse et 50% d’énergie d’origine glandulaire.

Ce 100% d’énergie lui donne un fonctionnement organique optimum (excellente digestion, excellente élimination, idem pour le sommeil, pour l’équilibre psychique, etc.).

Sa santé est de fer et son mental d’acier.

Les 7 types morphologiques

Les 7 types morphologiques

À droite de ce type musculaire, vous trouvez 3 types du moins au plus «rétractés»: le Respiratoire, le Cérébral et le Nerveux.

Chez ces 3 rétractés, la batterie nerveuse est plus puissante que la batterie glandulaire.

Leur potentiel d’énergie est plus faible que celui du Musculaire, et plus on va vers la droite, plus ce potentiel s’affaiblit..

Le potentiel d’énergie du Respiratoire est de 80% dont 45 % d’origine nerveuse et 35% d’origine glandulaire ;
Celui du Cérébral de 60% (dont 35% d’origine nerveuse et 25% d’origine glandulaire) ;
Celui du Nerveux de 40% (25% et 15%)..

À gauche du Musculaire, vous trouvez 3 types du moins au plus « dilatés »: le Sanguin, le Digestif et l’Obèse

Chez ces 3 dilatés, la batterie glandulaire est plus puissante que la batterie nerveuse

Leur potentiel d’énergie est plus faible que celui du Musculaire, et plus on va vers la gauche, plus ce potentiel s’affaiblit..

Le potentiel d’énergie du Sanguin est de 80% dont 45 % d’origine glandulaire et 35% d’origine nerveuse ;
Celui du Digestif de 60% (dont 35% d’origine glandulaire et 25% d’origine nerveuse) ;
Celui de l’Obèse de 40% (25% et 15%)..

Le Nerveux et l’Obèse ont un faible potentiel d’énergie..

Je vous annonce déjà que la détox ne convient pas au Nerveux et à l’Obèse (les 2 extrêmes des rétractés et des dilatés). Il leur faut de revitalisation. Leur potentiel d’énergie n’est que de 40%. Tout les épuise.

De l’oxygénation, du repos, une alimentation saine, des digestions optimisées, des cures de super aliments, etc., leur fera par contre le plus grand bien.

Pour le Nerveux, un accompagnement de la sphère psychique serait également bénéfique. Tout comme pour le Cérébral qui, comme son nom l’indique, mentalise tout, privant ainsi son organisme d’une quantité incroyable d’énergie… (voir ci-dessous)

Le cérébral

Dans son « Guide personnel des bilans de santé » Daniel Kieffer parle d’ailleurs très bien des difficultés physiologiques du Cérébral : « Le mode alimentaire le plus important pour ce tempérament est à base de glucides, importants pour ce cérébral qui a un grand besoin d’énergie. Les laitages seront à éviter, notamment à cause des difficultés d’élimination rencontrées ici. Pour le soulager sur le plan digestif, il est préférable qu’il mange en petite quantité et fréquemment. Le nerveux doit faire de l’exercice, mais par petites doses, de même pour les repas. Les plages de repos doivent être plus longues que pour les autres tempéraments »

En résumer : le Cérébral digère mal, élimine mal, se fatigue facilement, est prédisposé aux troubles psychiques (angoisse, inquiétude,…), ainsi qu’aux douleurs articulaires et arthrosiques liées à un excès d’acides que le corps tente de stabiliser en volant le calcium et les autres minéraux des os (et aussi d’autres tissus), ce qui crée une déminéralisation générale. Il y a donc un risque de déchets cristaux à outrance chez lui.

Ce type devra privilégier la revitalisation (voir article 2 du pas-à-pas), ce qui améliorera naturellement ses éliminations, dont celle des déchets cristaux, dont ces tissus sont saturés.

Une grande place à l’oxygénation devra être faite à cette revitalisation (marche, grand air, travail respiratoire,..). La majorité de prise d’énergie se faisant par la respiration.

Il faudra également diriger ses déchets cristaux vers la peau (sauna, bains chauds, etc.).

Ne pas oublier beaucoup de sommeil, le repos, les siestes, pour recharger sa batterie nerveuse.

forme visage et toxines

Les 7 types morphologiques…façon plus cubique…

Le Respiratoire

Du côté de la rétractation, nous trouvons aussi le Respiratoire.

Son visage est plus fin que celui du Musculaire, l’angle de sa mâchoire est moins large et moins marqué.

Ses épaules sont bien dessinées et plus larges que le bassin.

Sa vitalité est de 80%, et plutôt d’origine nerveuse (45%). Le système nerveux (avec son système respiratoire) est d’ailleurs le point fort de ce Respiratoire .

Sport, sommeil et autres activités de détente lui sont donc bénéfiques pour recharger et économiser sa batterie nerveuse.

Attention toutefois aux excès de sport que cette puissance nerveuse (et son gout du challenge) peut encourager. Les excès sportifs créent effectivement beaucoup d’acides qui finissent en déchets cristaux. Ces cristaux peuvent ainsi provoquer des douleurs et des blessures articulaires. Idem sur les muscles, ainsi que des calculs, des maladies de peau (du genre eczéma sec), etc.

Sa sphère digestive peut également souffrir de ces excès de sport.

À côté de cela, la perte de potentiel glandulaire (35%) lui fait perdre du potentiel digestif. C’est-à-dire que la quantité de secrétions de ses différentes glandes digestives (glandes salivaires, glandes gastriques, foie, pancréas) n’est pas optimale.

À noter : Les différentes glandes digestives sont aussi des glandes endocrines

Cette faiblesse digestive peut ainsi créer des acides par fermentation et putréfaction du bol alimentaire. Ces acides sont ensuite réabsorbés au niveau intestinal et finissent aussi en déchets cristaux.

Travailler sur les digestions par de meilleures associations alimentaires (et par la suppression des perturbateurs de digestion tels que le café, le stress, le froid durant les repas, le gluten, etc.) est donc une très bonne stratégie chez ce Respiratoire (voir « guide des meilleures stratégies alimentaire de la cure détox », téléchargeable gratuitement en bas de page)

La faiblesse de son foie peut en outre surcharger de colles sa sphère ORL et sa peau. Ce qui le prédispose aux troubles respiratoires et aux maladies de peaux avec écoulements (acné, eczéma suintant,…). Voir article 4 de l’initiation..

Pour ce Respiratoire, une détox directe est à conseiller si la vitalité du moment est bonne.

On y ciblera donc les déchets cristaux, tout en adoptant également une alimentation ne chargeant pas le foie (voir guide)..

Le Sanguin

Du côté de la dilatation, nous trouvons le Sanguin (nous avons déjà vu l’Obèse)

C’est un individu plus épais que le musculaire. Le bas de son visage est plus large. Ses épaules sont moins larges que le bassin et plus tombantes que celles des rétractés.

Son potentiel d’énergie est fort (80%)

Sa batterie glandulaire domine (45%): ses glandes digestives (glandes salivaires, glandes gastriques, foie, pancréas) sont fortes (tout comme ses glandes sexuelles).

Cette forte capacité digestive le pousse à bien manger (souvent trop), et sans aucun souci digestif : il peut digérer des cailloux.

Ce bon coup de fourchette et cette forte capacité digestive amène son sang à se charger d’éléments nutritifs, ce qui le prédispose aux maladies cardio-vasculaires, d’autant que ce Sanguin aime la bonne cuisine (Viandes, sauces, pain, vin, etc.). C’est l’épicurien dans toute sa splendeur.

Pour ce Sanguin, la restriction alimentaire « quantitative » est une bonne solution. Intégrer à cette restriction quantitative une alimentation moins carnée, moins saucée, moins de pain, moins d’alcool, plus de cru, plus de fruits, de légumes, serait encore mieux.

En parallèle de ce réglage alimentaire, faire du sport. Ce qui va permettre une meilleure oxygénation du sang et une protection de sa sphère cardiovasculaire.

A noter : les activités sportives d’un sanguin doivent êtres ludiques, variées, sinon il ne fera pas.

Le digestif

Un bas de visage plus large que celui du Sanguin, et accompagné d’un double menton.

Ces tissus sont mous et chargés de graisse.

Il a perdu du potentiel digestif (60%) : il digère moins bien que le Sanguin, son appétit est toutefois plus conséquent.

Ce gros appétit associé à cette perte de capacité digestive le prédispose aux ulcères, au diabète et aux problèmes cardio-vasculaires. Son corps ne peut pas suivre.

Son énergie générale est faible (60%) :

Le retour au mieux être se passera chez ce Digestif par une revitalisation.

Il faudra y cibler l’oxygénation (marche, un peu de vélo,…), ainsi qu’une alimentation plus mesurée, plus saine (+ très antioxydante) et adaptée à ses probables pathologies (diabète, tension, goutte, etc.)

Le problème du Digestif : il n’aime pas se restreindre, il n’aime pas le mouvement, et il est plutôt paresseux. La table est en plus une priorité.

Morphologie et coaching..

Nous aurions pu aussi observer le buste, les mains, la largeur de leurs paumes, la couleur de la langue, l’état de la peau, la forme de la bouche, la forme du crâne, etc., chaque partie de notre charpente et de notre enveloppe corporelle étant une source infinie d’infos sur notre fonctionnement interne.

La vitalité du moment est également inscrite sur notre aspect physique.

Des yeux cernés, un regard éteint, une mauvaise mine, le teint brouillé, un essoufflement anormal…ou à l’inverse, une mine bien fraiche, une langue bien rose, une posture bien droite, nous en disent long sur nos fluctuations d’énergie.

La morphologie permet en outre une approche psychologique de l’individu, chaque type ayant sa façon d’appréhender la vie, ce qui est un super outil de coaching, thérapeutique, sportif ou autre..

 

 

Si vous avez des questions, des suggestions, etc., n’hésitez pas à vous servir de la partie commentaires..

Retrouvez l’ensemble des articles de ce blog en bas de page à “Plan du site”

Et si vous avez aimé cet article, n’oubliez pas de le partager avec votre communauté Facebook, Twitter, Google+..

N’oubliez pas non plus de télécharger (gratuitement) votre guide (alimentaire détox), si ce n’est pas déjà fait.

Cordialement

Véronique Duivon

Partagez auprès de vos amis

Les meilleures stratégies alimentaires de votre cure DETOX !

Indiquez simplement votre prénom et votre email ci-dessous pour recevoir votre guide GRATUITEMENT

Merci pour votre inscription.

Il y a visiblement une erreur.

8 commentaires

  1. celaries 15 décembre 2015
    • Véronique Duivon 16 décembre 2015
  2. Amin 4 mars 2016
    • Véronique Duivon 4 mars 2016
  3. alli 6 mars 2017
    • Véronique Duivon 6 mars 2017

Laisser un commentaire