Drainage foie et reins, la formule magique!

Préparez vous-même une formule de “drainage foie et reins” à base d’huiles essentielles..

Avec l’article d’aujourd’hui, vous allez découvrir une formule magique composée d’huiles essentielles sur un support d’huile végétale à préparer vous-même, et qui va vous permettre de booster le travail d’élimination des toxines par le foie et les reins.

Rappel : le foie et les reins sont des organes d’élimination (ou émonctoires), tout comme le sont la peau, les intestins et les poumons.

Cette formule d’huiles essentielles est facile à préparer, peu onéreuse, et surtout particulièrement efficace. Elle nous vient d’un maître mondialement connu de l’aromathérapie scientifique, le Dr Dominique Baudoux, pharmacien, aromatologue belge et fondateur du laboratoire Pranarôm..

Mais avant de la découvrir, un peu d’histoire…

Les huiles essentielles, un concentré de magie bienfaitrice

L’aromathérapie est une technique qui remonte à l’Egypte et à la Perse antiques. Elle a été modernisée par un chimiste français, René Gattefossé, qui, s’étant brulé la main, avait plongé celle-ci dans une cuvette d’eau additionnée d’essence de lavande et avait constaté la guérison accélérée.

Les huiles essentielles sont des extraits obtenus à partir de fleurs, de feuilles, de tiges, de graines, de racines, d’écorce, de résines…

Chaque huile essentielle a des particularités thérapeutiques liées à sa composition chimique. Une huile essentielle peut être plus particulièrement anti-infectieuse, anti-inflammatoire, cholagogue, etc.

Dans notre formule du jour « drainage foie et reins », les huiles essentielles sélectionnées par le Dr Baudoux ont été choisies pour leurs propriétés soit :

  • Cholagogues et cholérétiques

Rappel : le foie synthétise la bile. Cette bile est stockée dans la vésicule biliaire pour être déversée dans le tube digestif au moment des repas.

 

Les plantes cholérétiques agissent au niveau du foie. Elles y augmentent la sécrétion de bile par les cellules hépatiques.

 

Les plantes cholagogues accroissent la contractibilité de la vésicule biliaire, d’où une meilleure évacuation de la bile dans le tube digestif.

 

Il est donc préférable de stimuler simultanément foie et vésicule biliaire pour un meilleur drainage des colles.

 

**Pour en savoir plus sur la détox, cliquez plus haut dans le menu sur « Par où commencer ?

  • Hépatostimulantes, c’est-à-dire qu’elles stimulent toute les activités des cellules du foie dont leur activité détox
  • Hépatoprotectrices = qui protègent les cellules du foie des agressions chimiques ou autres (médicaments, alcool,…)
  • Hypocholestérolémiantes = diminue le taux de cholestérol du sang
  • Néphrostimulantes, c’est-à-dire diurétiques. Le néphron étant le nom donné à la cellule rénale
  • Litholytiques = qui permettent de dissoudre les calculs
  • Hépatopancréatiques= qui stimulent l’activité du pancréas

D’autres propriétés viennent s’ajouter à cette liste (anti-infectieuse, anti-inflammatoire, etc…), mais nous ne nous y arrêterons pas, pour simplifier, et même si la propriété a un intérêt pour le drainage..

La formule « drainage foie et reins », en pratique

  • Vous allez vous procurer un flacon en verre (100 ml suffira)
  • Un verre doseur pour mesurer la quantité d’huile végétale (dans laquelle vous allez mettre vos gouttes d’huiles essentielles)
  • Les huiles essentielles (HE) devront être 100% naturelles (= non ajout de molécules de synthèse), 100% pures et intégrales (= pas mélangées à d’autres substances). Prenez les bio. Idem pour l’huile végétale qui devra aussi être de 1 ère pression à froid.
  • Pour le dosage des gouttes d’huiles essentielles, le compte gouttes proposé sur leur petit flacon est parfait
  • Important : pas d’utilisation chez les femmes enceintes et allaitantes

Nous allons préparer 60 ml de produit pour une douzaine de jours de prise, à raison d’1 cuillère à café (=5ml) à prendre avant le déjeuner ou le diner…

  • HE de Menthe poivrée (Mentha piperita) 13 gouttes
  • HE de Romarin officinal à verbénone (Rosmarinus officinalis CT verbenone) 6 gouttes
  • HE de Genévrier commun (Juniperus communis ssp communis) 1 goutte
  • HE de Carotte cultivée (Daucus carota variété sativa) 1 goutte
  • HE de Céleri cultivé (Apium gravéolens variété dulce) 1 goutte
  • HE de Livèche (= Arche des montagnes) (Levisticum officinale) 1 goutte
  • Huile végétale d’olive ou de colza 60ml

Vous pouvez aussi préparer 120 ml de produit direct, en doublant les proportions (dans ce cas, prendreun flacon plus grand) .

“Drainage foie et reins”, dans quel cadre ?

Rappel: un produit drainant n’est que la cerise sur le gâteau d’une démarche globale de nettoyage organique…

Il faut effectivement travailler son alimentation, gérer son stress, etc., pour que les produits drainants prennent toute leur puissance.

Il faut aussi que les organes d’élimination sollicités (ici le foie et les reins) soient en bon état et bien alimentés en énergie (= mécaniquement fonctionnels) pour que la stimulation des processus de détoxification puisse se faire.

Il faut en outre que la vitalité soit assez élevée pour que le corps puisse réagir et mettre en mouvement les différentes toxines…

Rappel du mode d’action des molécules drainantes contenues dans les végétaux : Les végétaux utilisées renferment des principes actifs qui permettre d’éliminer les déchets du corps en même temps que le principe actif. Ces principes actifs agissent directement au niveau de l’émonctoire (ici le foie et les reins) en en stimulant l’activité épuratrice. Toutefois, il faut que l’émonctoire ait les capacités organique et motrice (= énergétique) pour pouvoir réagir à cette stimulation. Sinon, les principes actifs n’agissent pas et deviennent même une source d’encrassement supplémentaire puisque l’émonctoire n’est pas capable de les traiter pour les éliminer

Si toutes ces conditions ne sont pas présentes, les produits drainants, tout comme la cure détox, ne sont pas conseillés…

« Drainage foie et reins », pour qui?, et à quelle fréquence ?

Si toutes les conditions citées plus haut sont présentes, et que le corps a besoin d’un petit nettoyage général (c’est à dire colles et cristaux), cette formule est idéale.

Elle peut être consommée sur une période de 12 jours (= 1 flacon de 60ml), arrêt 10 jours, puis reprise 12 jours (= un 2ème flacon de 60ml), en complément bien sur des autres outils de la cure détox (diététique, gestion de l’énergie, etc.)

Si la vitalité est très élevée, on peut aussi enchaîner les 2 flacons (= 24 jours de prise d’affilée).

 

 

Si vous avez des questions, des suggestions, des partages d’expérience, etc., n’hésitez pas à vous servir de la partie commentaires..

Et puis si cet article vous a plu, partagez le avec vos amis Facebook, Twitter, Google+

N’oubliez pas non plus de télécharger gratuitment votre guide, si ce n’est pas déjà fait

Partagez auprès de vos amis

Les meilleures stratégies alimentaires de votre cure DETOX !

Indiquez simplement votre prénom et votre email ci-dessous pour recevoir votre guide GRATUITEMENT

10 commentaires

  1. germain 27 janvier 2016
    • Véronique Duivon 28 janvier 2016
  2. Alexandra 15 février 2017
  3. GIMENO 4 mai 2017
    • Véronique Duivon 4 mai 2017
  4. Patricia 8 mai 2017
    • Véronique Duivon 9 mai 2017
  5. Liane 18 mai 2017
    • Véronique Duivon 18 mai 2017

Laisser un commentaire