Le menu standard, un incontournable de la détox

Établir le menu standard vous permettra d’individualiser au mieux l’axe alimentaire de la cure détox..

Le menu standard est représentatif de ce qu’une personne mange habituellement sur une journée

C’est à partir de ce menu standard qu’on fait les ajustements nutritionnels et diététiques (= corrections alimentaires) exigés par la stratégie cure détox

Autrement dit, c’est ce menu standard qu’on analyse, afin d’y découvrir les erreurs, les manques, les excès, et ensuite les corriger en fonction du type de déchets (colles et/ou cristaux) à éliminer, et aussi des besoins en nutriments nécessaires aux processus de détoxification

Ce menu standard est donc un élément indispensable à la mise en place d’une stratégie alimentaire détox.

Avec l’article d’aujourd’hui, nous allons plonger au cœur de ce menu standard…

 

Rappel des 3 axes de la cure détox

La cure de détox s’articule autour de 3 axes manœuvrant simultanément :

  • Un axe alimentaire, où l’alimentation dite « hypotoxique » et la diététique sont mises en place.
  • Un axe énergétique et psychologique où l’on fait en sorte que la vitalité soutienne les processus d’élimination, et qu’elle ne soit pas non plus détournée par un mental hyperactif.
  • Un axe plus physiologique où sont « boostés » les organes d’élimination (ou émonctoires), via les plantes et autres produits drainants, mais aussi par le sauna, le massage, l’exercice physique, etc.

Pour tout savoir de l’axe alimentaires de cette cure, télécharger gratuitement (en bas de la page)  le “Guide complet des meilleures stratégies alimentaires de la cure détox“…

Et pour tout savoir de votre exploration cure détox, cliquez plus haut dans le menu sur « Par où commencer ? »

Un préalable au menu standard…

Avant d’établir le menu standard il faut déjà définir de quel type de déchets l’organisme à besoin d’être débarrassé.

S’il y  a des symptômes, ce sont eux qui révèlent le genre de déchets à éliminer..

(Voir 2 moyens de cibler au mieux votre cure détox pour plus de détails)...

S’il n’y a pas de symptômes, c’est la morphologie qui permet de définir le genre de déchets auxquels on est prédisposé..

(Voir Le visage, un véritable détecteur de toxines pour tout connaître de cette approche morphologique).

S’il n’y a pas de symptômes, on peut aussi observer le menu standard et le reformer en fonction des excès (trop de viande, de féculents, de café, etc.) et des manques (pas assez de légumes crus, etc.) constatés…

Une fois que l’on sait de quel déchets il libérer l’organisme (= soit des colles, soit des cristaux soit des deux), on sait quel genre d’aliments il faut se méfier, et qu’il va falloir écarter du menu standard…

Rappel : Il y a des aliments producteurs de colles et des aliments producteurs de cristaux.

Les aliments principalement constitués de protéines produisent des cristaux, et les aliments principalement constitués de glucides et de lipides produisent des colles.

Ainsi, le choix des aliments à intégrer, à limiter, voir à supprimer de l’axe alimentaire de la cure détox est aussi fait en fonction du type de toxines à éliminer.

Si ce sont les colles dont on doit libérer le corps, ce sont  les aliments les plus producteurs de colles qu’il va falloir écarter l’alimentation habituelle…

Rappel des aliments producteurs de colles

  • céréales (blé, mais, riz, etc.)
  • farineux (pommes de terre, patate douce,…)
  • huiles et corps gras
  • fruits oléagineux (amandes, noix,…)
  • graines (sésame, tournesol, etc.)
  • légumineuses (lentilles, pois chiche, soja,…)
  • fromages fermentés
  • tout comme les sucres raffinés, les pâtisseries, les sucreries (car elles se transforment facilement en graisses).

Si ce sont les cristaux, ce sont les aliments les plus producteurs de cristaux qu’il faut écarter…

Rapide rappel des aliments producteurs de cristaux

  • viandes rouges et blanches
  • charcuteries
  • poissons
  • crustacés
  • coquillages crus
  • œufs
  • fromages frais
  • yaourt
  • café, thé, cacao, vin,…
  • mais aussi sucres raffinés et sucreries

Si ce sont les deux (c’est à dire des colles et des cristaux), il faut diminuer considérablement les aliments producteurs de colles et de cristaux…

Le genre d’aliments à écarter (ou à limiter) du menu standard enfin défini, on peut alors passer à la suite..

Établir le menu standard…

Pour établir le “menu standard”, il faut déjà noter tout ce qui est consommé durant 1 journée….du réveil au coucher…et éventuellement la nuit…

À noter : les faims nocturnes (si l’apport calorique a été suffisant durant la journée) sont signe d’acidité gastrique. Elles sont aussi appelées « fausses faims ». Elles disparaissent en buvant de l’eau

On y note le sucre dans le café (thé, tisane…), les sodas (cafés, thés,…) entre les repas, le grignotage, les friandises, le grain de raisin piqué au passage, etc.,…

Les quantités grosso-modo…

Les modes de cuisson….surtout si elles sont particulières (ex : cuisiné au beurre, fritures…)…

Les aliments consommés raffinés ou pas (=complet ou pas)

Les huiles végétales consommées, cuites ou crues….
Bio ou pas, vierges et de 1ère pression à froid ou pas…

L’assaisonnement (vinaigre, moutarde, sel…)

Si poisson : gras ou pas

Si viande : rouge ou pas (sans entrer dans plus de détails)

On passe aussi en revue toutes les catégories d’aliments pour n’en oublier aucune : crudités, légumes verts, fruits, féculents/céréales, viandes/poissons/œufs, produits laitiers, café/thé, alcool…

Exemple de menu standard (avec ses variantes indiquées par le « Ou »):

6h30 1 Café
7h 1 Café + 1 verre de jus d’oranges + 1 œuf+ 2 tartines+ beurre+ confiture

Ou

1 café + 1 fruit + jambon + 2 tartines+ beurre+ fromage

11h Café
13h 1 plat (viande blanche  ou poisson blanc ou jambon) + pain + fruit

Ou

une part de pizza jambon fromage + yaourt + fruit

Ou

pates au fromage + fruit ou yaourt

Café          parfois 1 verre de vin ou bière

17h Thé sans sucre + 1 croissant ou 1 barre de céréales ou 1 banane  ou autre fruit
20h Soupe + jambon ou viande blanche ou œuf  ou quiche ou pizza + ½ baguette+ 1 dessert lacté ou tarte ou fruit

(remarquez qu’il peut y avoir des féculents dans la soupe et des proteines (jambon, oeuf, anchois) dans la pizza

22h 1 à 2 carrés de chocolat

Le menu standard (de Mme X) est ainsi établi…

L’analyse du menu standard

Observons déjà les aliments producteurs de cristaux de ce menu standard (pris donc en exemple). Ils sont indiqués en bleu..

6h30 1 Café
7h 1 Café + 1 verre de jus d’oranges (peut-être “acide” chez certains) + 1 œuf+ 2 tartines+ beurre+ confiture

Ou

1 café + 1 fruit + jambon + 2 tartines+ beurre+ fromage

11h Café
13h 1 plat (viande blanche  ou poisson blanc ou jambon) + pain + fruit

Ou

une part de pizza jambon fromage + yaourt + fruit

Ou

pates au fromage + fruit ou yaourt

Café          parfois 1 verre de vin ou bière

17h Thé sans sucre + 1 croissant ou 1 barre de céréales ou 1 banane  ou autre fruit
20h Soupe + jambon ou viande blanche ou œuf  ou quiche ou pizza + ½ baguette+ 1 dessert lacté (donc sucre) ou tarte ou fruit

(remarquez qu’il peut y avoir du jambon ou de l’œuf dans la pizza)

22h 1 à 2 carrés de chocolat

Observons maintenant les aliments producteurs de colles notés en rouge de ce menu standard..

6h30 1 Café
7h 1 Café + 1 verre de jus d’oranges + 1 œuf+ 2 tartines+ beurre+ confiture

Ou

1 café + 1 fruit + jambon + 2 tartines+ beurre+ fromage

11h Café
13h 1 plat (viande blanche  ou poisson blanc ou jambon) + pain + fruit

Ou

une part de pizza jambon fromage + yaourt + fruit

Ou

pates au fromage + fruit ou yaourt

Café          parfois 1 verre de vin ou bière  (sont aussi sources de colles)

17h Thé sans sucre + 1 croissant ou 1 barre de céréales ou 1 banane  ou autre fruit
20h Soupe + jambon ou viande blanche ou œuf  ou quiche ou pizza + ½ baguette+ 1 dessert lacté ou tarte ou fruit

(remarquez qu’il peut y avoir des féculents dans la soupe)

22h 1 à 2 carrés de chocolat

Comment réajuster ce menu standard ?

À noter : tous les éléments évoqués ci-dessous sont largement développés dans le guide déjà évoqué plus haut. Empressez-vous de le télécharger, si ce n’est pas déjà fait

Pour commencer, et que ce soit pour une approche anti-colles, anti-cristaux ou les 2 :

  • Supprimer le café, qui est un perturbateur de digestion (Nous verrons par quoi remplacer les produits courants dans un prochain article). Commencez, par ex, par le remplacer par du café décaféiné à l’eau et bio…même si ce n’est pas idéal
  • Supprimer les autres perturbateurs de digestion (thé, alcool, sodas, manger trop froid, stress durant les repas, grignotage, gluten, produits laitiers…au moins ceux bovins, etc.)
  • Ajuster les associations alimentaires (fruits loin des repas, etc.).
  • Intégrer du cru à chaque repas (sans excès), et dirigez vers des cuissons douces.
  • Manger des légumes à chaque repas.
  • Remplacer les aliments les plus encrassant par les moins encrassant de la même catégorie. Du poisson ou des œufs à la place de la viande, par exemple. Des fruits ou des légumes racines à la place des céréales. Etc.

Rappel (tiré du guide) : Degré d’encrassement des aliments du moins au plus encrassant par catégorie:

Glucides :

  • légumes verts, fruits
  • légumes racines (carottes, navets,…)
  • féculents (patate douce, pomme de terre…)
  • céréales* (blé, riz,…)
  • légumineuses (soja, lentilles, pois chiches,…)
  • sucres raffinés
  • pâtisseries.

Protéines :

  • algues
  • oléagineux
  • champignons
  • fromage blanc/lait caillé*
  • légumineuses (soja, lentilles,…)
  • coquillages crus
  • œuf
  • Poisson
  • viande blanche
  • gibier
  • viande rouge
  • abats
  • crustacés
  • Levures
  • charcuteries.

Lipides :

  • fruits gras (olives, avocat)
  • huiles végétales
  • beurre cru
  • margarine
  • graisses animales.

• Y’a-t-il des fruits dans le menu standard ?

• Et les rations de protéines animales, de féculents, ne sont-elles pas trop élevées ? (à noter: il peut arriver que l’apport de protéines soit aussi trop bas…)

• Remplacer les céréales à gluten par celles sans gluten (on en limite toutefois la consommation, n’oubliez pas);

• Remplacer les produits raffinés par des produits complets ou semi complets (idem pour le sucre, le sel…).

• Consommer une eau peu minéralisée et ne buvez pas durant les repas (: boire durant les repas dilue les enzymes digestifs)

• Consommer de bonnes graisses (= riches en acides gras mono et poly insaturées) : huile d’olive et noix (ou colza; à noter qu’il y a certaines polémiques sur les huiles issus des graines. N’’hésitez pas à commenter)

• Manger du poisson gras 2 à 3 fois par semaine

• Si on peut acheter bio, c’est préferable (à noter : consommer bio est indispensable pour les huiles, le beurres…Bref, tout ce qui est gras, car les substances de synthèses se logent facilement dans les graisses)

Diner tôt, supprimez aussi le grignotage après le dîner (tisane non sucrée ok)

• Penser au jus de légumes le matin pour remplacer les jus de fruits

Ça, c’est une base.

Ensuite, on affine selon le type de toxines qu’on désire éliminer…

La “chasse” aux cristaux…

Si ce sont les cristaux dont on doit se débarrasser, il faut limiter voir supprimer la consommation des aliments notés en bleu…(du menu standard pris comme exemple)

6h30 1 Café
7h 1 Café + 1 verre de jus d’oranges (peut-être acide chez certains) + 1 œuf+ 2 tartines+ beurre+ confiture

Ou

1 café + 1 fruit + jambon + 2 tartines+ beurre+ fromage

11h Café
13h 1 plat (viande blanche  ou poisson blanc ou jambon) + pain + fruit

Ou

une part de pizza jambon fromage + yaourt + fruit

Ou

pates au fromage + fruit ou yaourt

Café          parfois 1 verre de vin ou bière

17h Thé sans sucre + 1 croissant ou 1 barre de céréales ou 1 banane  ou autre fruit
20h Soupe + jambon ou viande blanche ou œuf  ou quiche ou pizza + ½ baguette+ 1 dessert lacté (donc sucre) ou tarte ou fruit

(remarquez qu’il peut y avoir du jambon ou de l’œuf dans la pizza)

22h 1 à 2 carrés de chocolat

Les protéines, par exemple (viandes, poissons, œuf, charcuterie…) aucun besoin d’en manger aux 3 repas. Au petit déjeuner, ou au déjeuner sera largement suffisant. Lors de la cure,on peut même s’en passer 3 à 4 jours par semaine..

Café, alcool, confiture…à supprimer du menu standard.

Pour remplacer le café de 11h, pourquoi ne pas prendre un fruit, d’autant que le fruit a été supprimé du petit déjeuner..

Autre fruit possible vers 17 ou 18h

Fruit cuit en fin de repas possible (pas obligatoire)

Intégrer des crudités aux 2 principaux repas (ou les jus de légumes pour les intestins les plus fragiles), des légumes cuits aussi…

La “chasse” aux colles…

Remarque : même si l’objectif ici est une « chasse au colles” et donc au aliments producteurs de colles», l’apport de protéines du menu analysé dans cet article est trop élevé, il faut le diminuer aussi

Si ce sont les cristaux dont on doit se débarrasser, il faut limiter voir supprimer la consommation des aliments notés en rouge..

6h30 1 Café
7h 1 Café + 1 verre de jus d’oranges + 1 œuf+ 2 tartines+ beurre+ confiture

Ou

1 café + 1 fruit + jambon + 2 tartines+ beurre+ fromage

11h Café
13h 1 plat (viande blanche  ou poisson blanc ou jambon) + pain + fruit

Ou

une part de pizza jambon fromage + yaourt + fruit

Ou

pâtes au fromage + fruit ou yaourt

Café          parfois 1 verre de vin ou bière  (peuvent aussi être producteurs de colles)

17h Thé sans sucre + 1 croissant ou 1 barre de céréales ou 1 banane  ou autre fruit
20h Soupe + jambon ou viande blanche ou œuf  ou quiche ou pizza + ½ baguette+ 1 dessert lacté ou tarte ou fruit

(remarquez qu’il peut y avoir des féculents dans la soupe)

22h 1 à 2 carrés de chocolat

Le petit déjeuner pourrait, par exemple, être remplacé par un petit déjeuner de fruits, ou 1 œuf ou jambon + une compote..

Supprimer le pain, les pizzas, le fromage…

Crudités+ protéines+ légumes cuits le midi….

Crudités + légumes + un peu de féculents….le soir

Fruits en collation (11h et 17/18h)

Fruits cuits en dessert possible…

 

 

En cas de questions, de suggestions, etc., n’hésitez pas à vous servir de la partie commentaires

Et si cet article vous a plu, n’oubliez pas de le partager avec vos amis Facebook, Twitter, Google+

N’oubliez pas non plus de télécharger gratuitement votre guide, si ce n’est pas déjà fait..

Partagez auprès de vos amis

Les meilleures stratégies alimentaires de votre cure DETOX !

Indiquez simplement votre prénom et votre email ci-dessous pour recevoir votre guide GRATUITEMENT

Merci pour votre inscription.

Il y a visiblement une erreur.

13 commentaires

  1. germain 10 février 2016
    • Véronique Duivon 11 février 2016
  2. germain 10 février 2016
    • Véronique Duivon 11 février 2016
  3. Amin 3 avril 2016
    • Véronique Duivon 3 avril 2016
  4. Videau 11 mai 2016
    • Véronique Duivon 14 mai 2016
  5. Delphine 27 février 2017
    • Véronique Duivon 28 février 2017
  6. Delphine 1 mars 2017
    • Véronique Duivon 2 mars 2017
  7. Delphine 4 mars 2017

Laisser un commentaire