Stratégie anti constipation

Cette stratégie anti constipation permet de réguler le transit tout en limitant l’encrassement organique…

En plus d’être inconfortable, parfois douloureuse, cause (1ère ) d’hémorroïdes, de douleurs de dos, etc., la constipation est aussi une source d’encrassement organique supplémentaire

Des intestins qui fonctionnent bien se vident 1 à 2 fois par jour. 1 fois tous les 2 à 3 jours est le signe d’une mauvaise élimination intestinale (= constipation)

Effectivement, le blocage (= stase) des selles au niveau de la muqueuse du colon (= gros intestin) crée une grosse réabsorption de toxines que le foie va devoir traiter…

Rappel : En cas de constipation, bien des particules sont réabsorbées par l’organisme et rejoignent le flux sanguin pour rejoindre le foie.

Il faut donc régler les problèmes de ralentissement du transit si on veut éviter une trop grosse réabsorption intestinale de déchets et un surplus de travail du foie..

Voir Les 5 organes de la détox pour plus de détails sur les intestins et le foie

Avec l’article d’aujourd’hui, vous allez voir comment régler efficacement les problèmes de constipation….

Mais avant cela, voyons déjà les différentes formes de constipation..

Les différentes formes de constipation

La dyschésie, qui est une rétention de selles par altération des reflexes d’évacuation. Cette altération des reflexes d’évacuation s’installe dans le temps, soit par des contingences de vie civilisée (on se retient…on se retient…on attend d’être chez soi pour aller à la selle….et cela bien souvent depuis l’enfance), soit par l’abus d’utilisation de laxatifs. La sédentarité et l’absence de fibres accentuent aussi le problème.

La constipation colopathie, où s’ajoutent à cette constipation des douleurs, des crampes, des spasmes, des gaz, etc. Dans certains cas, des épisodes de diarrhées peuvent succéder aux épisodes constipation. Cette colopathie a une cause essentielle : l’abus de laxatifs.

Les formes atoniques, qui sont conséquentes d’une réduction de la motricité du colon. Elles se rencontrent souvent chez les sujets âgés, mais aussi chez les personnes atteintes de spasmophilie, de problèmes de thyroïde…

À noter qu’il existe aussi la fausse constipation, qui est une accélération du transit digestif suivi d’une stase rectale (= stagnation des selles dans le rectum). Le transit est en fait trop rapide, mais la stase rectale entraîne un dessèchement des selles et une difficulté d’évacuation. La stratégie thérapeutique n’étant pas la même que celle de la constipation, nous n’en parlerons pas dans cet article.

“Stratégie anti constipation”, en pratique

Cet article n’est plus accessible…

 

En cas de questions, de partage d’expériences, d’astuces à partager, etc., n’hésitez pas à vous servir de la partie commentaires

Et si cet article “stratégie anti constipation” vous a plu, n’oubliez pas de le partager avec vos amis Facebook, Twitter, Google+

N’oubliez pas non plus de télécharger (gratuitement) votre guide, si ce n’est pas déjà fait

Et puis pour retrouver tous les articles de cette plateforme, rdv à plan du site situé en bas de page

Partagez auprès de vos amis

Les meilleures stratégies alimentaires de votre cure DETOX !

Indiquez simplement votre prénom et votre email ci-dessous pour recevoir votre guide GRATUITEMENT

Merci pour votre inscription. Allez voir votre boite emails

Il y a visiblement une erreur

8 commentaires

  1. germain 22 février 2016
    • Véronique Duivon 22 février 2016
  2. germain 22 février 2016
  3. Elly 28 mars 2017
    • Véronique Duivon 30 mars 2017
  4. jcduflo732 26 novembre 2017
  5. Paillat 22 juillet 2018

Laisser un commentaire