Quand programmer votre détox ?

Et pour recevoir GRATUITEMENT vos 5 micro-leçons détox, c’est iciDécouvrez la meilleure période pour programmer votre détox…Et découvrez aussi pourquoi…

C’est bientôt le moment de votre détox printanière et vraiment beaucoup d’entre vous m’ont contacté pour savoir quand ils doivent programmer leur détox de printemps..

Faut-il la commencer  à la mi-mars? À la fin mars? Ou plus tard ?

J’ai donc décidé de faire un article pour que ma réponse touche le plus grand nombre, dont vous, qui vous posez peut-être la même question sans vraiment savoir qui peut vous répondre..

Mais dans cet article, au lieu de vous dire simplement la meilleure période pour programmer votre détox et pourquoi, je vais aussi vous parler de certains effets du printemps sur l’esprit, et auxquels on s’attend pas..

Vous voulez en savoir plus ?

Et bien la suite vous attend..

Le printemps, cette période de renouveau

L’hiver est la saison de l’introspection et le printemps est la saison du renouveau..

Au printemps, on est habité par le désir de nouveauté..

On renouvelle sa garde-robe ;

C’est aussi l’époque où les voitures et les maisons se vendent plus ;

C’est également la saison des déménagements ;

Puis la saison des démissions et des changements professionnels car on tolère moins l’insatisfaction au travail et qu’on se sent prêt et motivé pour poursuivre sa carrière ailleurs : on aspire à mieux.

Bref, au printemps, on a besoin de changer de peau…et on s’en donne plus facilement les moyens d’y arriver (certains n’y arrive pas, hélas, généralement par manque d’énergie…pour une raison ou pour une autre)

Dès que les jours s’allongent, la nature (la flore et la faune) elle aussi se met en mode renouveau : elle bourgeonne, elle se reproduit, …

Du côté des humains, c’est aussi la saison où l’on se reproduit le plus. Les relations sexuelles sont effectivement plus fréquentes (ça aide pour la reproduction et le renouveau de l’espèce :-)). Et puis c’est aussi la saison où l’on se fiance le plus (ce qui n’a pas vraiment de rapport)

Bref, le printemps est l’époque du retour à la vie…mais pas pour tout le monde

En effet, chez certains, le printemps peut tourner au drame, surtout chez les femmes, chez qui la venue du printemps peut entrainer chez certaines des troubles psychologiques susceptibles de causer des problèmes de conduite alimentaire.

Ainsi, les épisodes de boulimie semblent plus fréquentes au retour des beaux jours (Source : Sloan, DM, Dr en médecine : « Does warm weather climate affect eating disorder pathology? » International journal od Eating Disorder, 2002, 32, pp 240-44)..

Pourquoi ?

Parce que, l’arrivée du temps chaud qui requiert un peu moins de vêtements et cela peut angoisser les femmes inquiètes à propos de leur physique.

Elles peuvent alors se sentir menacées.

Une distorsion de l’image que l’on se fait de son corps devient alors un problème pour elles (c’est moins fréquent chez les hommes).

Avec les médias sociaux, qui entretiennent une exaltation de l’ego, cette distorsion est aussi à l’origine de beaucoup de dépressions….et même de suicides (En fait, le mois de mai est le mois qui compte le plus de suicide, d’après une étude québécoise)

En fait, tout le monde est touché par les changements de saison, chacun à sa manière.

Heureusement, certains s’en réjouissent.

Mais d’autres, en dehors des problèmes avec leur image et/ou des kilos pris durant l’hiver, peuvent également souffrir de la fièvre printanière qui les terrassent durant des jours …

La fièvre printanière?????????, Vous ne connaissez pas ?

Laissez-moi vous expliquer..

En fait, la fièvre printanière n’est pas liée à l’effet euphorisant causé par le retour des 1ers rayons du soleil et des températures plus clémentes.

Cette fièvre printanière est un malaise (physique et psychique) aussi réel que la dépression d’hiver.

Elle est capable de vous clouer au lit ou dans votre canapé durant des heures, voir des jours.

Les symptômes de cette fièvre printanière ?

Vous vous réveillez le matin fatigué, comme si vous n’aviez pas dormi.

Vous êtes aussi déconcerté, votre moral n’est pas au beau fixe….Bref, vous êtes « plombé ».

Puis vous avez mal à la tête ;

Vos muscles sont également endoloris ;

Mais curieusement, vous n’avez pas de température.

Et pourtant, vous vous sentez fiévreux (Comme si vous couvriez une grippe ou un truc dans le genre).

C’est ça la fièvre printanière.

Et physiologiquement, c’est quoi cet état fiévreux sans température ?

En fait, cet état fiévreux est une réaction physiologique du corps qui touche la plupart des gens, plus ou moins intensément, parfois imperceptiblement, selon les cas…

Dans l’hémisphère nord (de l’équateur donc au pôle nord), ce trouble de santé englobe plusieurs symptômes (indiqués au dessus) et il frappe chaque année de la fin mars à la mi-avril (Source : Schwartz, M.D., R. Ahas, and A. Aasa. 2006. Onset of spring starting earlier across the Northern Hemisphere. Global Change Biology 12:343–351.)

Retenez bien cette période de – fin mars à la mi-avril. Elle va vous être utile au dernier chapitre quand vous allez découvrir quand programmer votre détox..

Bref, certains pensent que la fièvre du printemps est due au réveil de la nature. Mais ce n’est pas tout à fait vrai..

En fait, elle n’est liée qu’au réchauffement des températures: c’est lui qui la déclenche

Comment ça ?

Après tous ces longs mois d’hiver à tenter de garder sa chaleur, le corps doit réapprendre à s’en débarrasser.

Avec un mercure à la hausse, les vaisseaux sanguins se mettent alors à se dilater pour transporter plus de sang à la surface du corps afin d’y relâcher la chaleur en trop (de là la fameuse sensation de fièvre sans température).

À mesure que les vaisseaux sanguins se dilatent, le corps doit produire plus de sang (= augmentation de la production, ce qui est requiert beaucoup d’énergie pour l’organisme…donc de la fatigue en plus).

Au bout de 48 heures, une plus grande quantité de sang commence à circuler dans le corps. Or, le plasma sanguin (la substance liquide du sang) augmente avant la fabrication des autres composantes du sang (globules rouges, blancs, plaquettes, ….donc encore une augmentation de la fatigue parce qu’il faut produire)

Ainsi, pendant un à deux jours, le sang est plus dilué que d’habitude (son acidité est aussi plus grande…et le corps va devoir «bosser encore plus dur» pour rééquilibrer son PH sanguin).

Tous ces processus de production et d’adaptation exigent donc beaucoup d’énergie, assez pour épuiser et mettre à plat l’organisme, et ce durant quelques jours. Et même quelques semaines pour les organismes les plus fragiles.

Et le lien avec la programmation de la détox, il est où ?

Et bien le voilà..

Pour faire une détox, il faut que le corps ait assez d’énergie, rappelez-vous les conditions incontournables à la mise en place d’une détox dont je vous ai parlé dans cet article

Alors pour commencer votre détox, vous devez attendre que le corps se soit remis de cette période d’adaptation climatique et de sa fièvre printanière, aussi imperceptible que soit cette dernière (ce que je vous espère).

Pour cela, compter minimum 2 semaines après la mi-mars (rappelez vous les dates évoquées plus haut)

Ce qui fait que pour programmer votre détox, je vous conseille de ne pas la commencer avant le mois de mai si vous vivez dans l’hémisphère nord. Une vitalité revenue permettra à votre organisme de soutenir les processus de détoxification organique et ainsi d’atteindre vos objectifs…en terme de poids, ou bien de santé..

 

Pour recevoir GRATUITEMENT vos 5 micro-leçons détox, c’est ici

 

Et pour en savoir plus sur la cure détox (printanière ou autre) rdv ici

 

N’hésitez pas à vous exprimer, à nous faire profiter de votre expérience, à poser vos questions, etc,..La partie commentaires vous attend plus bas…

Et si vous avez aimé cet article sur “Quand programmer votre détox“, je vous invite à le partager avec votre communauté Facebook, Twitter, Google+

N’oubliez pas non plus de télécharger gratuitement votre guide détox (situé à droite de votre écran ou en dessous ce cet article) et de vous inscrire sur la page saumon (à droite) dédiée à votre détox

Et pour retrouver tous les articles de cette plateforme, rdv à plan du site situé en pied de page

Bien à vous

Véronique

Partagez auprès de vos amis

Les meilleures stratégies alimentaires de votre cure DETOX !

Indiquez simplement votre prénom et votre email ci-dessous pour recevoir votre guide GRATUITEMENT

Merci pour votre inscription. Allez voir votre boite emails

Il y a visiblement une erreur

2 commentaires

  1. claudine 17 avril 2018

Laisser un commentaire